Deux colombes sur le bord de ta tombe

Publié le 22 Janvier 2016

Deux colombes sur le bord de ta tombe

Assise sur le bord de ta tombe  

Dans un monologue bucolique  

Je prie ton amour Dominique,

De voir se poser la colombe

J’imagine ta vie outre-tombe  

En déposant mes véroniques 

Assise sur le bord de ta tombe  

Dans un monologue bucolique  

Lorsque je m’enfonce et succombe  

Dans des abîmes métaphysiques,  

Hurlant d’inutiles suppliques

Je m’apaise, nous sommes deux colombes

Posées sur le bord de ta tombe  

Rédigé par Véronique

Publié dans #Mes poèmes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yohann 26/01/2016 16:49

La colombe a toujours été le symbole de la paix.
Il es donc logique que cette image de deux colombes au pied de la tombe apporte le réconfort quand le coup de blues passe.

Unis, réunis par elles dans la paix.

Véronique 26/01/2016 21:44

Oui la colombe de la paix, le brin d'Olivier et l'arc en ciel...

Escarpin et Marmelade 23/01/2016 13:26

J'espère que ton blog t'aidera dans ton processus de deuil. Je suis de tout coeur avec toi (même si mon blog, à côté du tien, te semblera frivole et sans intérêt)

Véronique 29/01/2016 15:59

Merci à toi de me lire Escarpins et Marmelade (c'est quoi ton petit nom?)

Escarpins et Marmelade 28/01/2016 22:12

Merci Véronique, je continue de te suivre <3

Véronique 24/01/2016 09:55

Bonjour Escarpin et Marmelade. comme tu as pu le lire, j'ai trois blogs, "Tant de belles choses" où je raconte des petites histoires, "Je t'aime Alzheimer" sur la maladie du même nom et "Chemin de deuil" qui est effectivement le reflet de mon parcours d'endeuillée.
Mon deuil a trois ans et demi et écrire (bien avant la mise en place des blogs) aide à structurer ses ressentis, à exorciser sa peine, à mesurer ses avancées, à partager et à aider autrui...

Le manque de mon époux reste et restera immense mais la vie a repris des couleurs.

Ton blog ne me parait nullement futile mais frais et remplie d'humour et d'auto dérision. Il est la vie d'une jeune femme, ta vie et ça fait du bien à lire.

Bonne poursuite et encore merci de l’intérêt que tu me portes.

Bises

Véronique